07 août 2013 ~ 0 Commentaire

Le facteur et la biscotte

Chaque soir, juste avant la dernière levée, elle glissait une biscotte
dans la boîte à lettres la plus proche de son domicile. Une biscotte
couverte de miel. Le courrier était ravi. Tous les soirs, il se délectait du
bon miel tout frais. Les timbres en faisaient des réserves, les enveloppes en
léchaient jusqu’à la dernière goutte. Mais la biscotte restait.

Le facteur, lui, était fort  mécontent de trouver une biscotte chaque soir dans sa boîte. Il mena donc sa
petite enquête et fit enfermer la coupable. Ouf ! Plus de biscotte dans la  boîte.

Mais le courrier se trouva fort  mécontent : plus de miel à cause du facteur ! Alors il se mit en
grève. Et tout le reste du courrier en fit autant par solidarité. Au journal de
20H00, Laurent Delahousse annonça une grève générale des postes. Le ministre
des postes, fort mécontent d’une grève sans préavis, téléphona aux syndicats.
Les syndicats, forts mécontents d’une grève sans eux, téléphonèrent aux
facteurs. Les facteurs crièrent à l’injustice.

Tout le monde s’insurgeait, personne  n’était coupable !

Alors le ministre fit mener une  grande enquête, et Laurent Delahousse annonça :

« Le comte rendu de  l’enquête des postes révèle que le courrier s’est mis en grève tout seul, après
avoir été privé de biscottes au miel à la levée du soir. » Le ministre fut contraint de  libérer la coupable. Les timbres et les enveloppes se délectèrent à nouveau de bon miel. Désormais glissé dans la boîte  sans la biscotte !

©Margine

Sur une idée de Pascal Perrat

http://www.entre2lettres.com/

 

LE PETIT LIVRE: fichier pdf Le facteur et la biscotte

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

full izle |
Bookenpoche |
Lulupoete |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leblogdesartistes
| Niemizi11
| Nimeizi12